Billetterie THEATRE EL DUENDE : Réservez votre billet

ABONNEMENT SAISON 2020 À 20€

ABONNEMENT SAISON 2020 À 20€

Carte d'abonnement donnant droit au TARIF ABONNÉ·E durant toute l'année 2020


PASS FESTIVAL D'HIVER du 14 au 16 Février

PASS FESTIVAL D'HIVER du 14 au 16 Février

PASS à 40 euros et vous pouvez bénéficier d'un accès WEEK-END pour tous les évènements du festival.


Monsieur de Pourceaugnac

Monsieur de Pourceaugnac

  • Mar. 18 févr. à 20 h 30
  • Théâtre el Duende - Ivry-Sur-Seine

Les Ouvriers de Joie présente
Monsieur de Pourceaugnac
Une comédie de Molière
Mise en scène : Anna Cottis
La comédie classique de Molière: un jeu burlesque, de masques, de folie et sur un tréteaux-charette !
Un père en quête de fortune souhaite marier sa fille, Julie, qui aime Eraste, à un certain Mon- sieur de Pourceaugnac. Comment les deux amants parviendront-ils échapper à ce fâcheux destin ? C’est sans compter sur l’aide de deux intrigants prêts à user de la farce pour faire triompher l’amour. Dans un rythme enlevé, une troupe de quatre comédiens s’empare d’une des comédies les plus fantastiques de Molière. Un classique revisité en masque et clown dans l’esprit du théâtre de tréteaux et de la comédie italienne.


Durée : 1h30
Avec : Erwan Bineau, Pierre Devanne, Mélanie Surian, Marie Surrel


Rosalie

Rosalie

  • Jeu. 20 févr. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre el Duende - Ivry-Sur-Seine

La Compagnie Vibrisses présente
Rosalie
Spectacle de danse de et mis en scène par Josephine Tilloy


Rosalie est une pièce qui interroge nos rapports aux normes et critères esthétiques à travers deux corps féminins. Dans un espace fictionnel et à partir d'un corps contraint, les interprètes s’approprient et étirent des codes de séduction par le biais des danses d’hier et d’aujourd’hui.
Rosalie est une pièce qui interroge nos rapports aux normes et critères esthétiques à travers deux corps féminins. Dans un espace fictionnel et à partir d'un corps contraint, les interprètes s’approprient et étirent des codes de séduction par le biais des danses d’hier et d’aujourd’hui. « Et les damoiselles avec une contenance humble, les yeulx baissez, regardant quelquesfois les assistans avec une pudeur virginale » Orchesographie, Thoineau Arbeau Entre relâchement et contraction du bassin, ces femmes grimaçantes proposent une superposition de mouvement. Chacune à leur manière, elles utilisent l’énergie émanant des différentes temporalités au sein de leur propre corps afin de pousser leur personnage à l’extrême. « J’apparaissais nue mais je dénonçais la gestuelle stéréotypée de la séduction féminine tels les déhanchements, la bouche en avant, les jeux avec les cheveux. Je créais des attitudes rebelles, inventives, expressives » Paris Match, Orlan


Durée : 45 min
Distribution
Chorégraphie : Josephine Tilloy
Interprètes : Ghislaine Louveau et Léa Mecili
Musique originale : Hugues L
Costumes : Cecile Box et Josephine Tilloy
Lumière : Felix Bataillou


The Arthur Rimbaud Orchestra

The Arthur Rimbaud Orchestra

  • Ven. 28 févr. à 20 h 30
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

La Malles des Indes présente
The Arthur Rimbaud Orchestra
de Arthur Rimbaud
Théâtre poésie rock
Mise en scène : Matthieu Tricaud


Une pièce de théâtre en forme de concert de rock. Chaque chanson met en musique un poème de Rimbaud. Cette poésie est un cri, une éternelle transgression.
On regarde souvent Rimbaud par le prisme exclusif de sa biographie. On le réduit à cette photographie de Nadar où il est sublimement beau, à sa fugue, à son histoire d’amour passionnée et sanglante avec Verlaine. Nous ne voulions pas parler de ces détails. Parce que la biographie est belle, elle risquerait d’éclipser l’oeuvre, plus belle encore. Qu’ est-ce que Rimbaud poète, plutôt que Rimbaud fils ou Rimbaud amant ?


C’est avant tout une histoire de transgression, d’exploration. Sa poésie est pétrie de codes qu’il maîtrise et admire autant qu’il les exècre. La mère, l’armée, Dieu, l’Eglise, ou même la révolution, sont partout dans son oeuvre, reflets d’un idéal angélique. Et s’il perçoit une grandeur dans cet idéal, il en saisit également l’étroitesse. Le latin l’a construit mais l’argot l’appelle.


Pour nous éloigner de la biographie, nous avons choisi une forme qui, sans être narrative, est complètement instinctive. Iggy Pop, Patti Smith, Alain Bashung, pétris d’une énergie punk réputée primaire, écrivent des chansons d’une remarquable complexité poétique, rendue accessible par leur musique. Mettre Rimbaud sur des accords de guitare saturée, c’est s’assurer qu’on l’écoute et qu’on le reçoit sans trop se poser de questions. Car la poésie de Rimbaud, éminemment sensorielle, est un cri, une désobéissance, un appel à la perte de connaissance.


Durée : 1h
Avec : Samuel Hecker Samuel Garcia Filhastre Maxime Scocard


PROTECTION / tout juste le temps de commencer

PROTECTION / tout juste le temps de commencer

  • Dim. 1er mars à 18 h
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

La Compagnie L'ONDE présente
PROTECTION / tout juste le temps de commencer
Auteur : Anja Hilling Mise en scène : Zoé Labasse assistée de Manon Ayçoberry


"Protection / Tout juste le temps de commencer" est un concert de rencontres, où des improvisations bruitistes dialoguent avec la poésie sombre du texte d’Anja Hilling dans un ensemble sonore libre et organique. Quatre rencontres, huit personnages qui s’apprivoisent, se désirent sans parvenir à se rejoindre. Une composition hybride où les mots et les notes se mêlent pour nous transmettre ces récits d’amours solitaires.
Les personnages de la pièce se débattent avec leurs désirs, leurs corps, leur solitude, et tentent de saisir quelques instants de bonheur possible. Leurs voix nous racontent leurs peurs et leurs élans, nous les accompagnons dans leur récit. Peut-être, à la fin du chemin, leur restera-t-il quelque chose de l'autre, un objet, une odeur, "quelques fleurs sur la peau"... "Protection" est un texte qui n'avait jamais été joué auparavant en langue française. Dès les prémices du travail, il nous a semblé que l'écriture très narrative d'Anja Hilling appelait une mise en son avant même une mise en scène. C'est pourquoi cette création est pensée comme un spectacle entre théâtre et concert, où la mise en valeur phonique du texte sollicite et stimule l'imaginaire du spectateur.


Âge minimum conseillé : 14 ans
Durée : 1h30
Interprétation : Chloé Aubert Manon Ayçboberry Lucas Bouissou Julien Branellec Léonie Gobion Samsami Issertes Zoé Labasse Roman Touminet
Création musicale et interprétation : Rachel Geffroy Hugo Janet Clotilde Maïnetti Armand Pesnel
Création lumière Yvan Labasse


Le Malentendu

Le Malentendu

  • Jeu. 5 mars à 20 h 30
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

8 Poings présente
Le Malentendu
D'Albert Camus
Théâtre


« Un fils, radieux à l’étranger, rêve de retrouver sa famille et sa patrie. Une fille, sombre dans son pays natal, travaille afin de le quitter avec sa mère pour l’ailleurs. Les deux sont frère et sœur nés et grandis dans le même pays. Mais la patrie de l’un est devenue la prison de l’autre. (Ou, la prison de l’une reste toujours la patrie de l’autre.) Pour eux, les sens de la famille divergent. Le malentendu est inexorable.


Le Malentendu est une pièce de douleur et de passion, immense. Un beau texte de Camus moins connu. On raisonne la vie et le monde avec une telle lucidité que tout finit inéluctablement en absurdité. Philosophique en apparence, chaque mot peut être un cri de fatigue, de désir, de détresse, de tendresse. Et c’est dans cette entreprise vers une esthétique de cruauté que les cinq acteurs se sont risqués avec moi, en offrant dans le travail une énergie si fraîche et sans réserve, proche à l’écriture de Camus à 30 ans lorsque la pièce est achevée, en 1944.


Dans cette nouvelle mise en scène ancrée nécessairement dans notre réalité de 2020, je me demande:
Où sommes-nous, dans ce lieu, après vingt ans de séparation, où un fils retourne avec tant d’ardeur alors que sa sœur ne désire rien d’autre que de pouvoir s’enfuir?


Qui sommes-nous, sans nous appuyer sur des mots ni sur des pièces d’identité?


D’où vient ce Malentendu? »


Hao Yang


texte: Albert Camus
Mise en scène, lumières, costumes, scénographie: Hao Yang
sound Design: Lohan Le Galloudec, Hao Yang
réalisation vidéo et photographie: Emily Bucker, Fiona Forte


avec Pauline Darcel, Blanche Vollais, Oscar Paille, Soizic Billet, Giancarlo Corredor


production: Hao Yang, Collectif Les 8 Poings
photo © Emily Bucker
co-réalisation: L’Auguste Théâtre, Théâtre El Duende, Théâtre Darius Milhaud
avec le soutien du Centre Culturel de Taïwan à Paris, de l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, de la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (MPAA Saint-Blaise), du Laboratoire de Formation au Théâtre Physique (LFTP), de l’Association Théâtrale des Étudiants de Paris 3 (ATEP3), la Maison des Initiatives Étudiantes (MIE) - Labo 6.


Durée 2h


Le bouc

Le bouc

  • 6 et 7 mars 2020 à 20 h 30
  • Théâtre el Duende - Ivry-Sur-Seine

Le Collectif Les 8 Poings présente
Le bouc
De Reiner Werner Fassbinder
traduction de Philippe Ivernel ©
Mise en scène : Camille Baradel


Le Bouc est l'étrangeté qui va arriver dans un groupe étriqué. Le Bouc est le levier qui va faire émerger toutes les rancœurs, les peurs mais aussi les fantasmes de ces individus en manque d'interaction profonde. Le Bouc est le point central d'un acharnement. Le Bouc est un homme séduisant aussi. Le Bouc est une proie facile. Le Bouc vient pour le travail. Le Bouc est inoffensif, En théorie, sauf lorsqu'il charge.
Écrite en 1960 dans un contexte d'après seconde guerre mondiale, Der Katzelmacher (le faiseur de chat) ou Le Bouc en français, est la premiere creation de L'Antiteater, que Fassbinder adaptera pour le cinéma 10 ans plus tard. Cette écriture réaliste et brute est le fruit d'un processus d'improvisation et d'écriture plateau. Le contexte dresse le portrait d'une petite société de Bavière, des paysans bourgeois qui voient leur équilibre modifie. L'arrivée de Jorgos, l'étranger Grec, percute cette litanie, leur quotidien ennuyeux et monotone. Il fait émerger autant le mépris racial que de peurs et de fantasmes sexuels. Cette fracture va révéler chez les habitants leur nature profonde grace à un enchainement compulsif de 66 scenes en 23 pages.


à partir de 8 ans
Durée : 1h10
Avec : Pauline Darcel / Clément Duval / Noémie Capron / Samir Chiguer / Rose Guillon /Bastien Massalongo / Oscar Paille / Audrey Robert / Ludwig Taras / Blanche Vollais


Gronde

Gronde

  • 12 et 13 mars 2020 à 20 h 30
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

En bonne compagnie présente
Gronde
Texte Nolwenn Le Gal et Marine Torre
Mise en scène Marine Torre
Une soirée. Une génération. Une rencontre avec l'imprévu. Clac. Et après ?
Ça va. Ça tourne un peu en rond mais ça va. Si seulement il pouvait arriver quelque chose. Quelque chose de fou.
Ce soir c'est l'anniversaire de Vicky.
Ding dong. Les invités arrivent. Ça danse. Ça rit. Ça va. Et soudain; quelque chose. La porte se ferme. Clac ! Il faudra attendre la fin des opérations en cours. Les passions se déchaînent. Et après ? Quand tout sera fini, est ce que ça recommencera ?


Avec : Léonie Duedal, Louis-Martin Lambouley, Marina Latil , Nolwenn Le Gal, Franck Olivier
Chorégraphies : Marina Latil
Composition et arrangement : Antonin Mège
Composition du thème principal et des thèmes dansés : Julien Auclair
Affiche : Matthias Bourdelier
Durée : 1h30


C'était hier

C'était hier

  • Dim. 15 mars à 1 h
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

La Compagnie Autres Directions présente
C'était hier
De Harold Pinter
traduction d'Eric Kahane


La pièce de Pinter nous emmène dans l’univers des souvenirs, où tous les appuis sont fuyants, où les vérités sont multiples, où les liens sont brouillés. Harold Pinter : « Laissez aller, vous comprendrez au fur et à mesure. Les personnages ont leur propre mystère, ils parlent ou non, ils répondent trois pages plus loin à une question qui leur a été posée. »
Kate attend la visite d’une ancienne amie, Anna, qu’elle n’a pas vue depuis 30 ans. Aux questions de son mari Deeley, elle dit ne pas bien se souvenir....Que se passe t il quand le passé s’invite et qu’il n’en a pas fini avec nous ?
Anna : « Il y a des choses dont on se souvient même si elles ne sont peut-être jamais arrivées. »
Kate : « J’ai dit que tu parlais de moi comme si j’étais morte, maintenant . »
Deeley : « J’ai guigné les sillons laissés par quatre fesses. Dont deux étaient les vôtres. »
David : L’important n’est pas la vérité mais le récit qu’on en fait.
Marie-Judith : Qui dit la vérité ? Qui ment à qui ? Est-ce un rêve ?
Chantal : Quand surgissent les regrets, il est trop tard.


Mise en scène, décor, costumes et interprétation :
Chantal Kern, David Leclerc,Marie-Judith Soulage


Rétro-Sexuel

Rétro-Sexuel

  • 27 et 28 mars 2020 à 20 h 30
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

Collectif Art-Spes présente
Rétro-Sexuel
Création scénique de et mise en scène par Estelle Clément


Rétro-sexuel c’est l’histoire d’une peur. « Elle » vit l’expérience d’une rencontre, d’un baiser, d’un amour, d’un doute... Spectateurs de sa réalité, immiscés dans son imagination, nous entamons un voyage initiatique et expérimental à travers le psyché-délire d’une jeune femme en proie aux questions de notre temps. Comment aimer et être aimé ? Lorsque l’on est séropositif. Dans une nouvelle réalité visuelle et une succession de tableaux surréalistes nous expérimentons son entrée dans les dédales de la maladie du siècle dernier. Mais ce n’est qu’une anecdote. Une peur. A l’heure où elle vous parle tout est déjà fini.


Rétro-sexuel est une création scénique entièrement originale mêlant théâtre, danse, composition musicale et audiovisuel. Sur scène six comédiens, danseurs et interprètes, qui entre songe et réalité́, nous guident à travers la ré- découverte du mal de notre temps. SIDA Ce projet s’inscrit dans la sensibilisation aux conduites à risque et s’engage contre les discriminations sociales visant les personnes séropositives.
Durée : 1h15
Avec : Ariane Jarry, Anthony Martins, Claudia Fortunato, Louis Loutz, Estelle Clément, Sylvain le Ferrec
Âge minimum conseillé : 14 ans


FANTASTIQUE

FANTASTIQUE

  • 16 et 17 avril 2020 à 20 h 30
  • Théâtre El Duende - Ivry sur seine

La compagnie Art et Cendres présente
FANTASTIQUE
De Rachel COLLIGNON


Histoire ordinaire d'une fratrie orpheline.
Quatre frères et sœurs et un presque-frère se réunissent dans la maison familiale, au lendemain de la mort du père. Ils héritent de tout : la maison, les vieilles histoires, les petits souvenirs plus puissants que jamais, et l'avion ancien, le Fantastique : objet d'obsession de ce dernier et breloque inutile pour ses enfants. Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est que cette breloque vaille en réalité plusieurs millions d'euros. À condition de parvenir à unir leurs forces, et de faire converger leurs trajectoires de vies pour le réparer...


Mise en scène : Rachel COLLIGNON
Avec : Jean HUSSON, Geoffrey KUZMAN, Guillemette LEFÈVRE, Antoine LEVEAU, Paul LUNEAU & Kate PERRAULT
Création sonore : Rachel COLLIGNON & Théo DELEZENNE


Production déléguée : Ronan BACIKOVA


Durée : 1h15